Travail de la Vigne
  
 

Octobre-Novembre

Cette date correspond à la fin des vendanges. Les viticulteurs amendent les sols au moyen de fumier ou d’engrais. Ils taillent les grandes pousses et labourent la terre.

Il y a essentiellement deux types de taille : En Guyot et en Gobelet.

Les viticulteurs traitent la vigne notamment contre le mildiou, champignon parasite de la vigne dont l’action est mise en évidence par l’apparition de tâches duveteuses sur les feuilles.

Décembre à Février

Les chemins, les murs ou les terrasses des vignobles sont refaits. Dans certains cas la vigne peut être taillée dès le mois de décembre.

La taille de la vigne étant une opération délicate, elle est généralement assurée par la main de l’homme.

Février - Mars

Les racines puisent de l’eau et la vigne envoie de la sève jusqu’aux extrémités taillées durant l’hiver : la vigne se réveille et l’extrémité des sarments "pleurent".

Les pleurs sont le signal de la taille de printemps, moment délicat car à cette époque la vigne est très sensible aux gelées.

Mars - Avril

C’est la période de sortie des bourgeons ou débourrement.

La date varie en fonction des cépages, des conditions climatiques et de la nature du sol. Les viticulteurs remettent en état les palissages de façon à aérer et niveler le sol.

Avril - Mai

Développement du feuillage et des rameaux. Il s’agit d’une période critique pendant laquelle la vigne peut être confrontée à des gelées de printemps désastreuses.

La vigne est traitée contre les parasites et les maladies notamment à cette époque contre les risques de Coulure ou de Millerandage.

Coulure : L’alternance de périodes chaudes et de périodes froides entraîne un développement du feuillage au détriment des grappes. Les baies néoformées se dessèchent faute d’éléments nutritifs apportés par la sève et tombent au sol

Millerandage : La fécondation rendue difficile par un hiver trop froid ou trop humide, les baies sont petites et sans pépins.

Mai - Juin

Date de floraison de la vigne qui dépend de la température du sol et qui est favorisée par un temps sec.

Les gelées sont à craindre. Souvent la vigne est arrosée pour détourner le froid vers l’eau et ainsi épargner la vigne.

Les traitements se poursuivent et cela jusqu’à la date des vendanges.

Juin - Juillet

C’est la période de nouaison : chaque fleur fécondée donne un grain de raisin.

Quand la vigne est trop généreuse on effectue des vendanges en vert : on " éclaircit " la vigne en éliminant une partie des grappes. On diminue ainsi les rendements et on favorise donc la qualité du raisin dont dépendra la réussite finale du vin.

Août

Maturation de la vigne.

La peau des raisins changent de couleur : le taux de sucre augmente considérablement et la formation d’acide diminue. C’est à ce stade que les tannins ( composés phénoliques ) du raisin sont hydrolysés. Ces tannins hydrolysés étant les seuls pouvant s’adoucir quand le vin mûrit, c’est une étape primordiale. Les viticulteurs désépaississent le feuillage de la vigne pour faciliter la circulation de l’air dans les vignes.

Septembre - Octobre

Epoque des vendanges.

Le rapport de la concentration des sucres sur celle des acides permet de déterminer la date des vendanges au jour près. Les vendanges se font mécaniquement ou manuellement pour les plus grands crus.